Le cheval pour "Croire en l'impossible"

Il est commun de dire que le cheval est sensible en voulant parler du ressenti des émotions.

C’est pourtant une erreur sémantique. Dire qu’un animal est un être sensible signifie qu’il a la capacité à percevoir avec ses sens si l’on se réfère au jargon scientifique.

Le cheval est un être sentient. Ce terme évoque sa conscience, le ressenti qu’il a de ses émotions qu’elles soient positives comme négatives.

En équicoaching, nous parlons de gestion des émotions. C’est donc ce terme qu’il faudrait utiliser pour être plus juste.

Le cheval exprime ses émotions selon ses compétences sensorielles et sa sensibilité individuelle à les exprimer.

Il éprouve une très grande palette de sentiments qui témoignent d’une vie intérieure très riche. 

C’est grâce à la compréhension de cette sentience que l’Homme peut interagir avec le cheval et comprendre grâce à lui ce qui se joue dans son propre monde intérieur.

Toutes les nouvelles