La journée portes ouvertes m’a beaucoup appris. J’ai surtout compris qu’un cavalier se devait d’être en communication permanente avec son cheval, et que ce qu’il constatait comme mauvaise réponse – quand le cheval ne fait pas ce qu’on veut – c’est qu’il en est avant tout responsable!

Marilou