Le thème de la trahison interroge parce qu’elle n’épargne personne. On peut se trahir les uns les autres mais aussi se trahir soi – même.

La trahison nous laisse dans un état de sidération parce qu’elle provoque un effet de surprise. Tout au moins les premiers temps, parce qu’elle est suivie d’une palette d’émotions qui vont de la colère à la tristesse.

La trahison provoque également une remise en question d’un lien qu’il soit amical ou professionnel.  Remet en perspective la confiance que l’on a fait à quelqu’un. Interroge sur la sincérité de ce lien.

Parfois, cette trahison provoque une telle blessure que la personne trahie peut se demander à quoi bon créer du lien avec quelqu’un, est – ce que çà vaut le coup de risquer de souffrir, est – ce que finalement  derrière tout être humain il y a un traître qui se cache.

C’est à ce moment que le cheval entre dans la danse et permet la réparation du lien à Soi même et en la création de lien avec d’autres personnes.

Si elle n’a plus confiance en l’autre, être humain, entrer en relation avec un cheval amènera la personne trahie à reconsidérer sa présence à elle même, à l’amener à exprimer ses émotions, à déposer son incompréhension dans ce lieu de rencontre.

Le cheval écoute. Il n’interprète pas l’émotion, n’interprète pas les mots, ni les maux.

Le cheval est cet autre que vous souhaiteriez voir vous prendre dans ses bras. Il est cet ami qui ne vous juge pas ni même la situation qui a mené l’autre à trahir.

Le cheval devient un guide pour dépasser ce choc et vous mener sur une autre route. Sur la route de votre reconstruction et sur la route de votre évolution tout simplement.

Toutes les nouvelles