Un des plus grands pièges de notre esprit, c’est de se mentir à Soi même.

La littérature l’appelle aussi l’auto-tromperie et est décrite comme le fait de se convaincre d’une réalité qui est pourtant fausse.

La plupart du temps il s’agit d’un mécanisme inconscient qui se déclenche suite à l’activation d’un mécanisme de défense (refoulement, idéalisation, clivage, déni ect…).

Se mentir à Soi – même est un phénomène pernicieux car le fait de nier une vérité intérieure engendre forcément des ressentis négatifs dirigés contre Soi.

Face au cheval, il ne peut exister d’auto tromperie.

Le cheval a ce don presque magique de lire à travers nos pensées et nos croyances envers les autres comme envers nous.

Vous n’aurez pas besoin de lui mentir, ni d’ailleurs de lui dire la vérité. Il saura. Un point c’est tout.

Il mettra en évidence vos bons vieux réflexes d’auto-protection si utile à votre survie ou à l’acceptation de situations insupportables. Réflexes qui sont devenus, par la suite, des habitudes comportementales bien ancrées.

Se mentir à Soi -même nous éloigne de notre propre vérité et creuse un fossé entre les parties de soi qui « savent » et les autres parties qui font semblant de ne pas savoir.

Cette situation met en branle notre authenticité et nuit gravement à la relation de confiance de Soi envers Soi qui est pourtant la base pour se construire une réelle identité et interagir avec les autres.

Le cheval vous aidera à retrouver cette authenticité et à établir un socle permettant de consolider votre relation avec vous – même.