Vous avez peut être déjà ressenti ce moment où vous avez l’impression de vaciller car vos émotions vous submergent.

Qu’il suffirait que quelqu’un tire sur le fil qui vous retient pour perdre pied. 


Que vous les pensiez négatives ou positives, les émotions vous ébranlent. Avez – vous remarqué que c’est par le corps que débute la réaction émotionnelle? Que le corps est soudain déstabilisé?

Augmentation du rythme cardiaque, gorge serré, souffle coupé… autant d’indices qui vous démontrent que le processus émotionnel s’est enclenché.

Lors d’une mise en relation avec le cheval, vous allez ressentir des émotions. Lui, va les analyser et réagir en fonction d’elles. Mais rappelez vous, le processus commence par le corps à cause d’un fait qui vient de se produire…

Il est important de bien différencier les faits de l’effet produit sur vous: ne vous racontez pas d’histoire: c’est bien un évènement qui vous bouleverse et qui provoque une réaction et non pas l’ensemble des questions qui vous viennent au même instant. 


Les émotions nous racontent notre histoire: notre façon d’appréhender les choses et évènements, nos relations sociales, nos capacités à bien agir.

C’est aussi ce qui se passe an contact du cheval car il est révélateur de nos émotions.

Il va nous révéler notre histoire et comment nous nous sommes construits, nous accompagner sur la découverte de nos valeurs et ressources, et nous faire admettre une chose: non, les émotions ne sont pas un problème ni un défaut!! Au contraire !

Elles nous guident tout comme le cheval le ferait.